dimanche 13 novembre 2011

Terre de Chine - Agriculture et Industrie - Retour

Devinez, qu'est ce qui est le plus cher pour un Paysan, 60% de la population Chinoise ?

C'est évidemment de la terre.

Entre la Rizière et l'Usine, que Choisir ?

Entre 1945-1949, le parti communiste a mené le peuple chinois pour une guerre de libération, en chassant les nationalistes Jiang Kaishek, on a pu confisquer la terre des propriétaires terriens. Les terres ont ainsi été nationalisées, il n'y a plus de terrain privé. Même pour l'habitation, le terrain appartient théoriquement à l'Etat. En réalité, la maison ainsi que le terrain appartiennent à l'occupant pour l'éternité.

Notre petit Timonier DENG Xiaoping a redistribué la terre aux paysans depuis 1980 pour culture. Les paysans redeviennent propriétaire de fait: en effet ils peuvent vendre leur Terre dans certaines conditions avec une somme modique.

Avec l'essor industriel du Pays, ou plutôt la migration des industries de l'occident vers la Chine, la belle terre agricole est transformée en bâtiment industriel, ça cause beaucoup de dégâts pour riziculture.

Chinetoque se rappelle encore bien des rizières d'une terre noire brillante de son enfance, pour trouver des immeubles industriels en béton armé aujourd'hui dans la Belle Province du Zhéjiang, à l'Est de la Chine.

Dans l'une des Usines de mon camarade d'école de mon village, qui occupe 1 hectare (10 000 m2, ou 15mu (亩): 1亩=60平方丈=6000平方尺,1亩=666.7平方米). Ils produisent 100 millions de Yuan de textile. Si l'on cultivait comme autre fois du riz, ça produirait 15x450/亩 = 6750kg de riz avec coque. Selon 中国粮油信息网 le riz brut se vend à 0.8Yuan/kg, ce qui donne une valeur de 5400 Yuan.

Le rapport de Terre Industrie/Agriculture = 18 000 env.

Voyez-vous pourquoi l'Industrie écrase l'agriculture ? Cela signifie que sur une terre qui nourrit habituellement 1 famille, on fait vivre sur la même terre 18 mille familles. Ou encore une seule usine peut nourrir toute une bourgade!

Les paysans refusent de vendre leur terre, c'est plus précieux que leur vie. Par ailleurs sans la Terre cultivée, que mangeront-ils toute la famille ?

D'où les conflits mortels comme repportés par "La Libération": Émeutes en Chine autour de la vente de terres.

Au tour de la privation de la terre plus ou moins légale, se prolifèrent les cas de corruptions, comme on peut imaginer dans tous les régimes mono-parti.

Que Bouddha bénisse les Terres Agricoles de la Chine, 阿弥陀佛!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire